• English
  • Français

La distillation

Le superbe alambic du Mousquetaire Jean-Pierre DARTIGALONGUE

 

    La distillation se déroule chaque année de novembre à mars. Traditionnellement les vins sont distillés de façon continue dans l'Alambic Armagnacais consacré en 1818 par un brevet du roi Louis XVIII.
alambic    Le vin de la cuve de charge alimente en continu l'alambic par le bas de la colonne de réfrigération et suit un parcours inverse de celui de l'alcool, il monte et se réchauffe dans une colonne dite "chauffe-vin" traversée par un serpentin où se condensent les vapeurs d'alcool; en se réchauffant, le vin monte et coule dans la chaudière où il se transforme lui même en vapeurs d'alcool qui vont remonter à travers les plateaux de la chaudière en barbotant dans le vin qui lui descend de plateaux en plateaux, ce contact permet aux vins de se charger de substances aromatiques et d'alcool.
A la sortie de l'alambic, l'eau-de-vie incolore mais puissante et parfumée titre entre 52 et 72 % vol.

La distillation en simple chauffe (et contrairement au Cognac), présente l'avantage de la conservation totale des arômes de l'Armagnac; l'inconvénient, dont l'amateur se réjouit, est un vieillissement nécessairement plus long et qui révèle un bouquet d'arômes élégant et complexe.

* à déguster avec modération !

Layout Style

Direction

Predefined Colors

Background