• English
  • Français

Maréchal Pierre de Montesquiou d'Artagnan

Le vrai d'Artagnan...

de Pierre de Montesquiou
15€ + 4,57€ de frais de port
Editions Lacour-Ollé, 2002
25, bd Amiral Courbet
30000 NIMES
Commander

Ecrivain connaissant intimement la longue et glorieuse histoire de sa famille, l'auteur s'emploie à combattre les idées fausses que répandirent à propos de ses ancêtres quelques écrivains parmi les plus grands.

A propos du maréchal Pierre de Montesquiou d'Artagnan, Saint-Simon eut un jugement aussi sévère qu'erroné. Quant à Alexandre Dumas qui se plut à retracer la vie de Charles de Batz-Castelmore, oncle du Maréchal, l'on conviendra avec l'auteur que les prouesses imaginatives d'un romancier impénitent n'atteignent pas à l'irrésistible charme de la vérité.

Une fois de plus, en effet, l'éclat de la fiction pâlit aux côtés de la vérité historique. C'est à cette confrontation originale entre la légende et l'histoire que nous conduit l'auteur dont la perspicacité n'a d'égale que la chatoyante érudition.

L'avant propos est de Marc Bloch:

Il y a longtemps que nos grands aînés, un Michelet, un Fustel de Coulanges, nous avaient appris à le reconnaître : l'objet de l'histoire est par nature l'homme. Disons mieux, les hommes. Derrière les traits sensibles du paysage, les outils et les machines, derrière les écrits en apparence les plus glacés et les institutions en apparence les plus complètement détachées de ceux qui les ont établies, ce sont les hommes que l'histoire veut saisir...

Pierre de Montesquiou

Comte d'Artagnan, puis comte de Montesquiou (1640 - 12 août 1725), soldat français, mousquetaire du roi puis Maréchal de France.

Quatrième fils de Henri Ier de Montesquiou, seigneur d'Artagnan par sa femme Jeanne, fille de Jean de Gassion, il est également cousin de Charles de Batz de Castelmore, comte d'Artagnan, le célèbre d'Artagnan des romans d'Alexandre Dumas. Il sert pendant 23 ans comme mousquetaire aux Gardes-Françaises, avant d'être promu brigadier en 1688, maréchal de camp en 1691 et lieutenant général le 3 janvier 1696.

Il devient Maréchal de France le 15 septembre 1709 sur décision personnelle du roi Louis XIV, à l'issue de l'héroïque Bataille de Malplaquet où il sauve une grande partie de l'armée française par un repli en bon ordre malgré les attaques incessantes de l'ennemi. Il est lui même blessé au cours des combats et trois des chevaux qu'il monte sont tués. Il décède dans son château du Plessis-Piquet le 12 août 1725 et inhumé le 14 dans l'église paroissiale. Son tombeau disparaît à la Révolution française.

Layout Style

Direction

Predefined Colors

Background